Top 5 : comment prouver son amour ?

Les top 5 du lundi

Cette semaine, c’est la fameuse St-Valentin. La fête de l’amour ! Mais dans beaucoup de culture, l’amour ne se résume pas qu’au 14 février. Au Québec non plus, mais il reste que cette journée en reste une qui est très lucrative pour les commerçants ! Par contre, il y a plusieurs moyens de prouver son amour à son conjoint au quotidien. En voici cinq.

Les gestes

hands-3132442_960_720.jpg

(c) Pixabay Congerdesign

Les gestes du quotidien sont importants. Selon les cultures, cela peut être variable, mais reste que dans l’intimité, les gestes affectueux sont toujours présents. Certaines sont plus démonstratives, par exemple, en Amérique latine les démonstrations amoureuses sont permises pratiquement en tout temps, mais dans une certaine mesure. Mais en Asie ou dans les pays musulmans, aucun ou très peu de gestes affectueux ne sont fait, même en présence de la famille. À part probablement pour les enfants. Donc, un bec sur la joue n’a pas le même impact en Occident qu’en Orient, même s’il est purement inoffensif. Par contre, cela ne signifie en rien que les conjoints ne s’aiment pas parce qu’en public, il n’y aucun contact physique permis. Le regard ou un geste discret peut être fait sans que personne ne s’en aperçoive. Pourtant, le couple peut se comprendre malgré tout !

Il faut dire que la pudeur est présente dans beaucoup de culture, mais cela n’enlève rien à l’affection que les gens se portent l’un à l’autre. Par exemple, vous ne verrez très peu de contact entre musulmans de sexe différents, surtout si la femme est voilée. Par contre, entre personnes du même sexe, les démonstrations d’affection sont présentes. Les hommes musulmans peuvent se donner des accolades et des becs sur les joues sont tout à fait possibles, mais si ici au Québec, on oublie ça ! Surtout les bisous…

Les paroles

logos-990390_960_720.jpg

(c) Pixabay Merio

Les paroles affectueuses sont courantes dans un couple qui fonctionne bien. Mais encore là, tout dépend de la culture des gens. Les mots d’amour sont réservés qu’à l’intimité du couple dans certaines cultures en raison de la pudeur. Par contre, dans certaines cultures, même si le geste amoureux n’est pas permis en publique, certaines paroles peuvent passer. Encore là, cela dépend de l’environnement dans lequel on se trouve. Il faut donc faire attention.

Le temps

hourglass-620397__340.jpg

(c) Pixabay Nile

Là encore, selon la culture, la notion de passer du temps en couple peut être perçue différemment. Évidemment, il est nécessaire de passer du temps ensemble lorsqu’on est un couple. Mais pour certaines cultures, le temps que l’homme consacre à travailler pour nourrir et protéger sa famille est une preuve d’amour. Alors que dans d’autres, le fait de passer du temps ensemble, en tant que couple, en dehors du train-train quotidien, est une preuve d’amour. Les deux ont raison, mais en même temps, les deux ont une certaine forme d’obligation. Par exemple, si je me fie à cet article, en Chine, l’amour au sein du couple, il y en a très peu. Pour eux, l’amour passe par le matériel et la beauté, donc au temps que l’homme travaille pour posséder du luxe et de belle femme. Cela passe aussi au temps que la femme se fasse belle pour son mari, car c’est par lui qu’elle est riche.

La surprise

heart-3111760__340.jpg

(c) Pixabay Pasja1000

Oui, les surprises, les femmes, nous aimons ça. Mais ça va dans les deux sens, n’est-ce pas ? Faire une surprise peut être simple. Cuisiner un plat que notre partenaire apprécie particulièrement. Ce qui peut aussi signifier apprendre sur la culture de l’autre quand celui-ci vient n’a pas la même origine que nous ! Ce qui nécessite du temps et de l’effort pour réussir son effet. Mais les surprises peuvent tellement être variées. Elles peuvent être super simples comme hyper créatives. Du moment que l’on sait que la personne y a mis un effort en pensant à nous. Par expérience, ce n’est pas dans toutes les cultures que l’homme peut être romantique et penser à faire un souper aux chandelles, une fois de temps en temps, à sa femme. Mais il ne faut pas généraliser non plus. Il en existe quelques un malgré tout. Un petit effort pour surprendre l’autre ne fait pas mal ! Il suffit de le connaître assez pour savoir ses préférences.

Se préoccuper de l’autre

Grenouille, Canapé, Relaxation, Reste, Drôle, Mignon

(c) Pixabay Alexas_Fotos

Lorsque l’on aime quelqu’un, c’est normal de s’en préoccuper. Mais est-ce que c’est seulement quand notre conjoint est malade ? Non ! Techniquement, c’est en tout temps. Il faut savoir le démontrer son intérêt envers lui. Comment ? Poser des questions, parler avec lui, l’écoute active, être ouvert à ce qui est dit, etc. C’est aussi faire des gestes qui prouvent qu’on tient à cette personne. Chacun y va de sa manière, mais reste que les démonstrations affectueuses, comme il a été prouvé plus haut, sont souvent gardées pour l’intimité. Est-ce que cela signifie qu’on ne peut se préoccuper des autres autour ? Non, car ceci implique aussi défendre notre partenaire en public, lui traduire des termes quand un comprend et l’autre non, c’est de faire des choses à sa place lorsque l’on sait que c’est difficile pour elle, etc.

Il y a vraiment plein d’options qui s’offrent à nous pour démontrer notre intérêt à l’autre. Il faut juste savoir comment faire et se parler… Et comme on vient de le voir, ce n’est pas quelque chose qui se restreint à une seule journée, mais qui s’applique au quotidien.

Publicités

Laisser un commentaire