Publié dans expérience personnelle, Islam, top 5

5 faits sur le jeûne du mois du Ramadan

Aujourd’hui, nous avons déjà fait la moitié du Ramadan. Au moment de la publication de cet article, il ne reste plus ou moins 10 jours avant la fin du jeûne de ce mois. La majorité des gens savent que les musulman·e·s jeûnent de l’aube au coucher du soleil pendant une période de 30 jours. Donc un mois complet à manger et boire que lorsque le soleil est couché. Idem pour les relations sexuelles. En plus de cela, le comportement est à surveiller. On doit faire attention à ce que l’on peut dire ou comment l’on peut agir avec autrui. Voici donc cinq faits que vous connaissez peut-être sur le Ramadan ou non.

Le Ramadan est l’un des piliers de l’Islam

(c) http://khadijamine.centerblog.net/rub-les-5-piliers-de-islam-.html

L’Islam a cinq piliers sur lesquels se basent les musulmans pour pratiquer leur religion. Le premier est l’attestation de foi. On la répète tous les jours pour confirmer le fait que l’on soit musulman. C’est ce que j’ai dit lorsque je me suis convertie il y a six ans. On la dit aussi aux nouveau-nés dès leur naissance. Le deuxième pilier est la prière. Il y en a 5 obligatoires à faire quotidiennement, mais il est possible d’en faire plus pour ceux qui le désir. Le troisième est l’aumône en soutien aux pauvres. Par contre, certaines conditions sont à respecter. La quatrième est le jeûne du Ramadan. Ce jeûne mensuel revient tous les ans à des dates différentes. Le dernier pilier est le pèlerinage à la Mecque, pilier obligatoire pour celui ou celle qui en a les moyens financiers.

On ne fait pas le Ramadan, mais on jeûne durant ce mois

(c) Pixabay birrelwalsh

Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier hégirien. Ce dernier remonte à la migration du prophète de la Mecque vers Médine. Contrairement au calendrier grégorien, qui se base sur la rotation du soleil, celui des musulmans se base sur la rotation de la lune. Ce qui fait que les mois hégiriens durent en moyenne 29 ou 30 jours. Comme les mois hégiriens sont un peu plus courts que les mois grégoriens, les dates changent tous les ans. Lorsque j’ai fait mon premier jeûne lors du Ramadan, les dates étaient de la mi-juillet à la mi-août. C’était en 2012. En 2018, le Ramadan a débuté le 17 mai. Comment sait-on qu’un nouveau mois commence ? En observant le ciel. Si l’on voit la nouvelle lune, c’est le début officiel du mois. Si l’on voit que la lune est décroissante, le mois précédent n’est pas encore terminé.

Jeûne du Ramadan ou Carême ?

Je ne sais pas si je suis la seule à ne pas comprendre pourquoi certain·e·s arabo-musulman·e·s traduisent le siyam (jeûne en arabe) par le terme Carême. Malgré le fait qu’ils soient tous les deux liés à une période de privation spirituelle, elles n’ont pas grand-chose en commun. J’ai posé la question à mon mari au début du jeûne et il m’a répondu que c’était en lien avec le colonialisme français. C’est plausible, mais je n’ai pas vérifié. En tant que convertie, chaque fois que j’entends Carême pour parler du jeûne, je titille. Lorsque j’étais catholique, je n’ai jamais jeûné durant le carême. Comme la très grande majorité des catholiques actuel·le·s. Mais bon, c’est peut-être le fait que j’ai une relation amour/haine avec le christianisme qui me fait que ce point me dérange tant. Par chance, je l’entends rarement.

Dates importantes en lien avec le jeûne du Ramadan

La période du Ramadan a de nombreuses dates qui y sont rattachées. La première révélation coranique a eu lieu vers la fin du mois en l’an 610. Le prophète était en retraite spirituelle et a reçu la visite de l’ange Gabriel durant la nuit pour lui révéler les cinq premiers versets de la sourate ʾal-ʿAlaq (العلق). Aujourd’hui, on appelle cette nuit est connu sous le nom de la nuit du destin et se situe dans les derniers jours impairs (21, 23, 25, 27 ou 29) du mois du Ramadan. Culturellement, beaucoup de gens croient que cette nuit est le 27 ramadan, mais dans les faits, personne ne sait réellement quand elle a lieu.

Le Ramadan et les conflits…

Le mois du Ramadan est un mois où à l’époque du Prophète, de nombreux événements ont eu lieu. On pense notamment à Badr en 624, à la conquête de la Mecque en 630. Bien qu’il s’agisse d’un mois où les conflits sont à éviter, la défense de la religion reste prioritaire en toute situation.

Le Ramadan, un moment collectif de partage

(c) Wikia Saveurs du monde

Le Ramadan est un mois qui se passe en communauté. Bon nombre de mosquées organisent des iftars ((إفطا. C’est le repas que l’on prend pour rompre le jeûne juste après l’appel à la prière du Maghreb. Plusieurs apportent de la nourriture à partager avec les autres ou aide à la préparation du repas collectif. Aussi, plusieurs personnes en profitent pour faire de bonnes actions, comme de donner aux pauvres ou de prendre le temps d’enseigner le Coran à d’autres musulman·e·s. Ce qui est spécifique au Ramadan, ce sont les prières de nuits faites en groupe à la mosquée. En fait, plusieurs personnes ne vont à la mosquée que pour faire ces prières, appelées tarawih (تراويح). Il faut donc s’armer de patience lors de ces moments ou être capable de rappeler les bonnes manières avec tact.

Zakat al fitr à donner la fin du ramadan

aumôme
(c) Pixabay Kimthecoach

À la fin du Ramadan, il y a une aumône particulière appelée zakat al fitr ( زكاة الفطــر). C’est un montant fixe à donner en nourriture à quelqu’un dans le besoin. Par contre, certaines personnes préfèrent le donner directement à la mosquée qui, elle, donnera ce qu’il faut aux gens dans le besoin. Mais comme toute chose en Islam, l’interprétation joue beaucoup sur les actions des musulaman·e·s. Le but de cette zakat est de purifier le jeûneur et de valider son jeûne. Le chef de famille donne la zakat pour tous les membres de sa famille. On multiplie donc le moment en fonction du nombre de personnes dans le clan. Cela inclut aussi les enfants à naître. Cette zakat doit être déposé avant la prière de l’Aïd al fitr.

Bref, le Ramadan est un mois bénéfique

Le Ramadan est une période très spirituelle. On ne fait pas que se priver de manger ou de boire. On essaie de devenir de meilleures personnes en se rapprochant des enseignements d’Allah. Ainsi, on apprend à se surpasser en tant qu’être humain en faisant ce que l’on juge bon de faire. Je ne croyais jamais réussir à ne pas manger durant une aussi longue période, en pleine canicule ! Oui, on se prive de quelque chose qui est vital à l’humain, mais il est important de savoir qu’en certaines conditions, il est possible de ne pas jeûner. Par exemple, lorsque l’on est malade ou que l’on voyage. Une fois le Ramadan terminé, on rattrape les jours que l’on en manqué. C’est important de ne pas jouer avec notre santé. On pense aux femmes enceintes ou ayant ses règles. Elles ne jeûnent pas. Bref, le Ramadan est un mois spécial pour ceux et celles qui savent en tirer profit.

 

 

Auteur :

L'autre, celui qui est différent, qui dérange. Nous, qui accueillons ou rejetons. Nos relations, nos perceptions avec l'autre qui vient d'ailleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.