Publié dans Annonces, Islam, Religion

Étude sur la perception des musulmans sur la conversion à l’islam

Oui, je sais, ça fait une éternité que je n’ai pas écrit sur le blogue. Mais… (parce qu’il y en a toujours un), j’ai travaillé sur de nombreux projets qui m’ont tenu très occupée les derniers temps. Comme mon étude sur la conversion à l’islam, dont je vais parler ici fait partie du nombre.

Pour ceux le savent, rien de nouveau, mais je suis actuellement étudiante à l’Université de Montréal en Sciences des religions. Je suis à la fin de ma maîtrise à l’Institut d’études religieuses, et je peux désormais commencer mon recrutement pour mes participants 🎉 🎉 🎉

Mais quelle est cette étude?

Mon étude porte sur les perceptions que les musulmans pratiquants du Québec peuvent avoir de la conversion à l’islam et son impact sur l’identité et la culture.

Pour ce faire, j’ai besoin de 15 musulmans du Québec, hommes ou femmes, qui accepteront de répondre à mes questions. Donc, si vous connaissez des musulmans de naissance ou convertis, c’est le temps de partager l’information. Vous répondez à ces critères? Encore mieux! Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante myrianne.lemay@umontreal.ca (et seulement à cette adresse pas celle du blogue ni par messenger).

Et même pas besoin de demeurer à Montréal. En raison de la pandémie, l’entrevue se fera sur zoom. Si vous décidez de participer, tous les détails seront discutés lorsque de nos échanges courriels. Par contre, sont exclus ceux que je connais personnellement.

Les thèmes abordés dans mon étude sur les perceptions

Parmi les thèmes abordés, il y a, évidemment, la conversion à l’islam, mais aussi l’identité, la culture et la religion.

L’islam s’étudie abondamment au Québec. Mais il manque d’expertise sur les conversions à l’islam. Du moins, selon les experts sur le terrain. En France, ce n’est pas le cas. Je m’aperçois aussi que beaucoup de recherches sont réalisées en grande majorité par des non-musulmans. Ce qui n’est pas le cas avec moi.

Approches utilisées pour comprendre les conversions

J’utilise deux approches pour mon étude. Une approche interculturelle et une approche qualitative.

J’utilise ses approches car, d’une part, l’approche interculturelle se veut multidisciplinaire. Les différentes lectures que j’ai fait jusqu’à présent le prouvent. Les études réalisées sur l’islam jusqu’à présents sont issues de différents champs d’expertises. Je pense à l’anthropologie, la sociologie, le droit, la politique, etc. De plus, l’approche interculturelle me permet de prendre un certain recul par rapport au sujet, car je suis moi-même convertie.

L’approche qualitative me permet, quant à elle, d’aller chercher les informations sur le terrain en faisant des entrevues semi-dirigées. Je pose des questions relativement précise tout en laissant le répondant parler. L’avantage : toutes les réponses sont bonnes 🎉 🎉 🎉 Et l’anonymat est garanti!

En cheminement…

Ce n’est qu’un survol de mon projet de recherche. Mais dans les prochaines semaines mes objectifs est de recruter mes participants et de faire mes entrevues. À plus long terme, la rédaction du mémoire se fera, mais pour l’instant, chaque chose en son temps…

Auteur :

L'autre, celui qui est différent, qui dérange. Nous, qui accueillons ou rejetons. Nos relations, nos perceptions avec l'autre qui vient d'ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.