Publié dans Diversité, Lectures

Livre Les Pouvoirs de la Curiosité

Aujourd’hui, je vous parle de la curiosité. L’idée m’est venue du livre de Flavia Mannocci paru en juin 2017 chez Odile Jacob dans la collection Les Carnets de vie. Il s’agit du livre Les Pouvoirs de la Curiosité.

img_20180102_132358-5-2120139913.jpg
Livre Les Pouvoirs de la Curiosité (c) Myrianne Lemay

Mais qu’est-ce que la curiosité ?

Selon le Larousse, le mot vient du latin curiositas. Il s’agit d’une qualité qui pousse quelqu’un à vouloir connaître, à rechercher sur différents sujets. On parle de désirs ou de besoin. On parle aussi de ce qui attire l’attention ou l’intérêt par son excentricité.

Selon Flavia Monnocci, la curiosité est à la fois innée et apprise. Ce qui veut dire qu’un individu peut naître avec cette qualité comme ne pas être curieux de nature. D’une manière ou d’une autre, c’est une qualité qui se développe avec le temps, grâce entre autres à la stimulation des adultes qui entoure l’enfant. Pour le confirmer, l’auteure nous parle de Jean Piaget, un biologiste, psychologue, logicien et épistémologue suisse, qui mentionne que l’être humain évolue grâce à son interaction avec son environnement. D’où l’importance de relations significatives entre les enfants et les adultes.

La curiosité source de créativité

La curiosité est une qualité importante si elle est bien dosée. Donc, le bavardage inutile concernant le voisin ou une vedette, ça ne cadre pas ici.  Mais en même temps, nous sommes notre plus grand frein. Nous avons une tendance à nous trouver des excuses pour ne pas participer à une nouvelle activité, faire un voyage en dehors des resorts, goûter un nouveau plat, etc. Monnocci parle d’anticipation négative. Pourtant, la curiosité permet d’innover, donc d’avoir de nouvelles idées. Pour cela, il nous faut être créatifs, donc sortir des sentiers battus. Les tests psychométriques le prouvent, les gens les plus curieux sont ceux qui ont un goût pour la créativité et l’innovation.

Comment développer sa curiosité ?

Comme la curiosité est un désir d’apprendre, il est donc important de l’associer au plaisir de travailler. Monnocci dit que la curiosité chatouille l’esprit, qu’elle doit être associée à des émotions positives. En effet, cela peut faciliter l’apprentissage et la créativité. Pour réussir à développer notre curiosité, il faut savoir se mettre en situation où il semble possible de découvrir de manière spontanée. Il faut laisser la place à l’erreur, car elle est source d’apprentissage. En fait, il faut changer sa manière de voir les choses. Oui, on peut se tromper. Et puis ? Mais attention à bien doser. Un défi trop facile ou difficile peut nuire plus qu’autre chose. Au contraire, il faut savoir se donner des défis réalisables, mais pas trop facilement. Avoir des défis réalisables stimule plusieurs points comme la confiance ou l’initiative. Cela développe aussi la capacité de réflexion autonome. Il sera indépendant des autres pour se faire une idée sur un sujet précis.

La curiosité permet aussi aux gens d’avoir un comportement plus enclin à l’exploration qui a deux côtés. Elle peut être vue comme une solution à une sensation de manque d’informations. La curiosité permettra à la personne d’aller combler ce manque en faisant une recherche. La curiosité peut être aussi stimulée par l’ennui qui fait en sorte que la personne recherche de nouvelles expériences. Dans les deux cas, il s’agit d’une pulsion interne à un besoin viscéral d’apprentissage.

img_20180102_132834-5-1686139598.jpg
Livre Les Pouvoirs de la Curiosité (c) Myrianne Lemay

Dans le cas du livre Les Pouvoirs de la Curiosité, plusieurs exemples et exercices parcourent la lecture. Le visuel du document est intéressant, mais aussi par le fait que notre participation réflexive est nécessaire. En répondant aux questions proposées, forcément nous prenons conscience de notre attitude par rapport à la curiosité. Le livre propose un voyage au fond de soi afin de stimuler notre plein potentiel.

Auteur :

L'autre, celui qui est différent, qui dérange. Nous, qui accueillons ou rejetons. Nos relations, nos perceptions avec l'autre qui vient d'ailleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.