Publié dans Journée internationale

Les Roms, ça vous dit quoi?

Aujourd’hui, c’est la journée internationale des Roms. Selon Amnistie International, il y en aurait 7 et 9 millions eu Europe. On peut en compter le double dans le monde entier. Mais qui sont-ils? Et que vivent-ils au quotidien? J’entends souvent qu’il y a beaucoup de haine envers eux. Comme le montre la vidéo qui suit.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, la journée leur est consacrée. Question de sensibiliser les gens contre les discriminations que les différents peuples Roms.

Mais pourquoi le 8 avril ? Parce qu’en 1971, les Roms ont choisi leurs symboles qui les représenteront. Premières minorités de l’Union européenne, les Roms regroupent 3 grands groupes.

  1. Les Roms
  2. Les Kalé
  3. Les Sintis

Mais ils ont aussi plusieurs nominations : Bohémiens, Gitans, Romanichels, Tzigane, Manouches ou gens du voyage. Et sûrement d’autres.

Un peu d’histoire sur les Roms

Ce que l’on sait, c’est qu’ils sont originaires du nord de l’Inde. Leur migration vers l’Europe daterait de 1416. C’est plausible. Si vous avez lu Notre-Dame de Paris, vous connaissez Esméralda! La femme dont tous les hommes de l’histoire s’attachent. Elle est bohémienne et le récit se passe dans Paris en 1482.

Mais on trouve aussi des Roms en Amérique. Ces derniers ont traversé l’Atlantique entre les années 1860 et la Première Guerre mondiale. La première vague vient de l’Espagne, du Royaume-Uni ou d’Irlande. La deuxième vague vient de l’Europe de l’Est. Ces Roms ont été dispersés aux États-Unis et en Amérique latine.

2019-04-01_15-35-00
Capture d’écran https://www.scienceshumaines.com/qui-sont-les-roms_fr_26185.html (c) Myrianne Lemay

Lors de la Deuxième Guerre mondiale, les Roms étaient aussi gazés tout comme les juifs, les homosexuels et les handicapés.

Je vous conseille de faire des recherches sur l’origine et la migration des Roms. Je n’ai fait qu’un court survol de leur histoire. Et elle est intéressante cette histoire.

La diversité culturelle des Roms

La culture Roms est très riche. Tout comme leur histoire. Voici l’occasion d’en connaitre un peu plus sur eux.

Les arts

Les Gypsy King, ça vous dit quelque chose?

En effet, la musique et la danse ont une place importante dans la culture gitane. Tout dépendant de l’endroit où vivent les différents groupes, le style de musique diffère. Par exemple, on a le jazz manouche ou le flamenco.

Comme les gitans sont des gens qui aiment se rassembler en famille, la musique est toujours présente dans les rencontres : mariage, funérailles, baptême, etc. La guitare semble être l’instrument de prédilection des Roms. Le chant aussi.

La religion et tradition religieuse

Pour les Roms, la religion est un aspect culturel important. Selon la région qu’ils habitent, ils pratiquent la religion dominante du secteur. On trouve donc des Gitans qui sont bouddhistes, chrétiens ou musulmans, par exemple.

Les traditions religieuses se voient aussi dans les mariages des gitans. Il est important de marier quelqu’un de la communauté. En plus de se marier à un jeune âge.

Pour certaines communautés, l’homme doit enlever sa promise afin d’être considéré comme mari et femme. Le tout doit donc se faire discrètement, sinon le mariage n’a pas lieu. Pendant que le couple est en voyage de noces, la famille organise la cérémonie.

Pour d’autres communautés, il y a ce que l’on appelle la cérémonie du mouchoir. Cela permet de vérifier la virginité de la mariée. Seules les femmes mariées assistent à l’événement. Plus il y a de témoins, mieux c’est.

Ce n’est que quelques exemples, mais les mariages gitans sont toujours grandioses.

Des points communs aux différentes communautés ?

Oui, il y a des points communs.

La famille est super importante. Les enfants sont les rois et les parents font tout leur possible pour les gâter.

Comme beaucoup de communautés traditionnelles, les hommes et les femmes ont leurs propres rôles. L’homme travaille, la femme reste à la maison à s’occuper des enfants. On comprend donc qu’il s’agit d’une société très patriarcale. Comme je l’ai mentionné en parlant du mariage, les gitans se marient entre eux. Car ils se considèrent purs comparé aux non-gitans. Qu’ils nomment d’ailleurs Gadjés.

Discriminations des Roms

Quand on pense aux Gitans, de nombreux préjugés nous viennent en tête. Qu’ils sont voleurs, menteurs, manipulateurs, etc. Mais est-ce que c’est réellement le cas ?

Mon opinion personnelle : non je ne crois pas. Des gens de mauvaise foi, il en existe partout sur la planète. Ce n’est pas l’exclusivité des minorités.

Mais il est vrai qu’en Europe, les Roms sont souvent stigmatisés. Ça reste un fait! On appelle ça la Romophobie.

En raison de cette haine, les Gitans se trouvent souvent en bas de l’échelle sociale. Cela implique le fait qu’il y a un manque d’instruction. Par conséquent, le chômage et tout ce qui en découle se font sentir pour ces communautés.

Bref, les Roms, comme beaucoup de cultures minoritaires, sont souvent stigmatisés. Mais comme dans tout, ce que l’on ne connaît pas nous fait peur. Et on le ridiculise. Bien que la peur soit normale comme comportement, la saine curiosité est une bonne chose à cultiver.

Auteur :

L'autre, celui qui est différent, qui dérange. Nous, qui accueillons ou rejetons. Nos relations, nos perceptions avec l'autre qui vient d'ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.