Le jour de la terre, c’est dimanche prochain! Vous participez ?

Le jour de la terre, c’est le 22 avril ! Mais ça, je crois que tout le monde au Québec le sait. Mais est-ce que vous saviez que cette journée est célébrée depuis 1970 et dans 193 pays ? Moi, non ! En fait, au Québec on la fête depuis 1995 seulement. Mais depuis 3 ans, le Québec s’est associé à la France pour dynamiser le mouvement au sein de la Francophonie.

Deux organisations, même combat pour le jour de la terre

En effet, depuis 2015, l’organisme Tous les jours, en France, et l’organisme du 22 avril, au Québec, se sont associé pour faire qu’un mouvement international. Maintenant, on doit passer à l’action environnementale le 22 avril et tous les jours. En effet, si on regarde sur le site du jour de la terre, on s’aperçoit qu’il y a des activités à plusieurs moments de l’année.

Mais le jour de la terre, c’est quoi au juste ?

La mission de l’organisation est de sensibiliser les gens à l’impact qu’ils ont sur l’environnement. Le but est d’être proactif et de mener des actions, non seulement le 22 avril, mais toute l’année. Évidemment, le 22 avril, il y a énormément de manifestations qui s’organisent un peu partout au Québec et dans le monde. Je ne connais pas les chiffres de toutes les éditions montréalaises, par contre, 2012 restera probablement gravée dans les mémoires très longtemps. Elle coïncidait avec la grève étudiante, les manifestations contre les gaz de schiste, contre le Plan Nord, etc. Bref, le Québec en avait gros à dire cette journée-là et il y avait beaucoup de monde lors de la marche. On avait battu un record de participation. Selon Le Devoir, le chiffre estimé était de 250 000 participants. Mais La Presse parlait plus de 300 000 personnes.

2018-04-11_16-09-22

Le jour de la terre en France, ça ressemble à…

Le choix des activités n’est pas les mêmes qu’au Québec, où l’on propose d’acheter un t-shirt. Il y en a une, entre autres, en lien avec le vin nature. En fait, ce sont des vins qui proviennent d’une agriculture biologique ou de la biodynamie. La bio quoi ? La biodynamie est, selon Wikipédia, est une agriculture ésotérique inspirée de l’anthroposophie. Cette dernière est perçue comme étant une spiritualité et une science… Je n’embarquerais pas dans le fait à savoir lequel des deux est mieux, car je n’en connais pas assez sur le deuxième. Mais bon, si ça existe, pourquoi ne pas en parler ?

Par contre, ce que je comprends, c’est que les deux méthodes produisent des produits sans artifice ni ajouts artificiels. Ou du moins très peu, s’il y en a. Les vins natures sont qualifiés de vins vivants et sont vendus partout dans le monde. D’ailleurs, les Français sont invités à trinquer le 22 avril à 19h pour souligner le jour de la terre ! Perso, je préfère l’idée du T-shirt… on peut le porter tous les jours contrairement au vin ! Une fois consommé, il n’existe plus !

Le thème du jour de la terre, cette année, est…

On porte tous un peu le chapeau. Oui, car on est tous responsables de ce que l’on fait subir à la terre. Des gens plus que d’autres, j’en conviens. Mais reste que tout être humain à un impact sur ce qu’il l’entoure. J’avais lu au début, on porte tous un chapeau, à cause du mot-clé associé à l’édition de cette année (#Onportetousunpeulechapeau). Je ne comprenais pas trop l’idée jusqu’à ce que je vois l’affiche… Mauvaise idée de mot-clic ? Je pense que oui. Mais le slogan est excellent… Juste à ne pas mettre en mot-clic ! Et la citation qui suit « Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde », attribuée à Ghandi, incite sur le fait que si l’on veut voir les autres adopter un comportement précis, il faut nous aussi l’avoir… Pas fou, mais s’applique à tout, pas seulement à l’environnement.

Affiches_ours_maison_qc_2018_002

Jour de la terre, tous les jours

En lisant le blogue du site du jour de la terre, j’ai vu une application sur le développement durable. Médiaterre se veut être le premier réseau d’information francophone sur le sujet. En fait, le site existe depuis 2002, mais l’application est née en 2016. Mais le site est vraiment intéressant, car il couvre tout ce qui se passe dans la Francophonie. C’est donc une source d’inspiration pour les différentes régions, car les sujets sont vraiment variés.

Au Québec, depuis une dizaine d’années, il existe aussi des Éco-Stages. J’y ai participé en 2009, à Québec. C’était à l’époque où je faisais mon baccalauréat. J’avoue que le programme a changé depuis que je l’ai fait, mais le but est d’intégrer un organisme qui travaille dans un domaine environnemental. Moi, j’étais à la Fédération du saumon atlantique. Comme j’étais étudiante dans le domaine des communications, je m’occupais de la recherche des commandites. Je contactais les anciens et je devais en trouver de nouveaux. Mais pour ce qui est de l’environnement, je n’ai pas eu l’impression de faire ma part, car j’ai dû envoyer une centaine de lettres par la poste. Et je ne parle pas des prix reçus qui étaient sur emballés… Bref, je n’avais pas trop aimé mon expérience, car mon mandat ne concernait pas l’environnement en tant que tel, mais plus tôt la survie de l’organisme.

Donc, oui, l’environnement, on doit le considérer tous les jours et non pas juste une journée par année. Et comme le thème de cette année le dit, on porte tous un peu le chapeau !

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.