La journée internationale de la Paix

Aujourd’hui, le 21 septembre, c’est la journée internationale de la paix. Est-ce que la situation actuelle dans le monde le prouve ? Non, pas vraiment ! Au contraire, au nombre de conflits armés qui existent en ce moment, je ne crois pas qu’il y ait une trêve pour la journée. Cette journée est née de l’initiative de l’ONU et a été votée en 1981. Le thème de cette année est « Ensemble pour la paix : Respect, dignité et sécurité pour tous ».

En quoi la journée internationale de la paix a rapport avec l’identité ? La raison est simple et je le répète souvent, la construction identitaire se fait selon l’environnement où la personne grandit et évolue. Grandir dans un milieu de guerre, comme en Syrie ou de génocide comme en Birmanie, n’est pas un contexte idéal pour se construire. Je vous rappelle en passant que la Présidente actuelle de la Birmanie a remporté le prix Nobel de la Paix en 1991. Actuellement, son peuple fait des ravages envers la minorité musulmane (Rohingya) qui exile dans les pays voisins. Leur situation a des similitudes avec les Syriens.

Toute personne ayant grandi dans un contexte de guerre pourra vous dire que cela marque à jamais. Certains s’en sortent mieux que d’autres, en raison de la résilience, mais ils restent tous avec un traumatisme qui est présent en tout temps. Lorsqu’on met les pieds dans un pays qui a connu ce type d’atrocités et que les gens nous racontent ce qui s’est passé sur le coin de la rue où l’on se situe, on s’aperçoit que la vie ne tient qu’à un fils.

Pour comprendre l’importance de cette journée et de l’impact de la guerre sur la vie de jeunes, voici une vidéo trouvée sur le site de l’ONU. Une deuxième s’y trouve.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.