Les communautés francophones au Canada

On pense à tort que le français au Canada n’est parlé qu’au Québec. Désolée de vous décevoir, mais non. Les communautés francophones sont très présentes partout au pays. En fait, il y a des francophones dans tous les provinces et territoires. Partons donc à leur découverte !

Alberta

Le drapeau franco Albertain

Le drapeau franco Albertain

En 2011, lors du recensement de Statistiques Canada, un peu plus de 81 000 Albertains affirmaient que le français est leur langue maternelle. Par contre, ceux s’exprimant dans cette langue sont beaucoup plus nombreux. Ce nombre est estimé à 238 000 personnes. D’ailleurs, la première langue européenne parlée sur ce territoire, avant la fondation de l’Alberta, a été le français.

Franco-Albertain connu : Mark Messier, hockeyeur retraité. Il a joué pour les Oreillers d’Edmonton et pour les Ranger de New York. De plus, il a gagné cinq fois la coupe Stanley.

Colombie-Britannique

Drapeau Franco colombien

La Colombie-Britannique est la quatrième plus grande province contenant le plus de francophones. Elle compte plus de 300 000 francophiles, et plus de 70 000 francophones.

Les premiers francophones à y mettre les pieds sont arrivés avec Alexander Mackenzie en 1793.

Franco-colombienne connue : Françoise Yip (葉芳華) est une actrice à Vancouver, née d’une mère québécoise et d’un père chinois. Elle parle d’ailleurs 4 langues : français, anglais, espagnol et cantonais.

Île-du-Prince-Édouard

En 2011, les Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard étaient estimés à 4 905 personnes. Ils sont concentrés dans la région nommée Évangeline. L’Île-du-Prince-Édouard, berceau de la Confédération canadienne, a subi ce qu’on appelle la déportation des Acadiens dans les années 1750. Plusieurs francophones ont été déportés vers les États-Unis, la Louisiane, en particulier.

Franco Prince Édouardien connu : Joseph-Octave Arsenault

Manitoba

Drapeau Franco Manitobain

Le Manitoba comptait, selon le recensement de 2011, 42 740 francophones. La grande majorité d’entre eux vivent à Winnipeg, dans le quartier Saint-Boniface. Le Manitoba détient le plus grand festival d’hiver francophone de l’Ouest canadien. Il porte d’ailleurs le nom suivant : Le Festival du Voyageur.

Franco-Manitobain connu : Daniel Lavoie

Nouveau-Brunswick

Seule province officiellement bilingue, le Nouveau-Brunswick compte 245 000 francophones. Ces derniers vivent principalement à Edmundston ou dans la région de Tracadie-Sheila, mais sont présents dans toute la province.

L'Acadie

Le drapeau Acadien

Le Nouveau-Brunswick fait partie de la péninsule Acadienne avec l’Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse. Les francophones de ces trois provinces ont un drapeau commun et une fête commune. En effet, le 15 août est leur journée. Un des événements le plus populaires est le Grand Tintamarre, rassemblement voulant être le plus bruyant possible.

Franco-néo-brunswickois connu : Il y en a beaucoup, surtout dans le domaine de la chanson. En choisir, un serait vraiment difficile.

Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse est une toute petite province dans la péninsule acadienne. Selon le recensement de 2011, sur 921 727 habitants, 31 000 personnes parlant le français, soit environ 4% de la population totale de la province. Cela inclus les 6% sont d’immigrants ayant le français comme première langue.

Néo-Écossais francophile connu : Sidney Crosby, hockeyeur jouant pour les Penguins de Pittsburgh

Nunavut

Drapeau des francophones du Nunavut

Le Nunavut, qui signifie « Notre terre » en Inuktitut, compte quatre langues officielles. On y parle donc l’Inuktitut, l’anglais, le français et l’Inuinnaqtun. Pour ce qui est des francophones, la très grande majorité vivent à Iqualit, capitale du territoire. Le français y est présent principalement en raison de l’immigration.

Nunavummium connu : Jordin Tootoo, hockeyeur. Il est le premier Inuit dans la Ligue nationale d’Hockey.

Ontario

Drapeau Franco Ontarien

La présence de francophone remonte à plus de 400 ans, soit en août 1615. C’est donc quelques années après la fondation de la Ville de Québec en 1608. C’est d’ailleurs grâce à Champlain, fondateur de Québec, que le français est présent en sol ontarien. Selon le recensement de 2011, il y a 561 155 francophones en Ontario. Cela représente environ 4.4% de la population ontarienne.

Franco-Ontarien connu : Il y en a plusieurs. Mais actuellement, une qui est connue est Katherine Levac.

Québec

Drapeau du Québec

Le Québec est la seule province officiellement unilingue française. 80% de la population est francophone. D’ailleurs, une loi a été créée il y a 40 ans pour protéger cette dernière. Elle est connue sous le nom de la loi 101. Le 20% restant est composé de communautés anglophones et d’immigrants.

Québécois connus : j’y vais d’un cliché Céline Dion, chanteuse internationale. Mais bon, s’en est une parmi tant d’autres

Saskatchewan

Drapeau Fransaskois

La Saskatchewan n’est pas seulement la province qui a volé la blonde du chanteur des trois accords (voir ici) C’est aussi l’une des trois provinces des prairies, celle du milieu. En 2011, cette province comptait environ 15 000 personnes dont le français était la langue maternelle. En 2002, j’y ai passé deux mois dans une petite ville, Swift Current. Plusieurs écoles francophones sont présentes dans cette ville. Et les gens essaient vraiment de nous parler en français, même si on comprend l’anglais et qu’on leur parle dans cette langue. Chose que je n’ai pas vu dans d’autres provinces canadiennes.

Fransaskois connu : Probablement une qui a marqué l’enfance de plusieurs personnes de ma génération : Carmen Campagne, chanteuse pour enfants et membre de Hart-Rouge. C’est grâce à elle que l’on sait comment traire une vache… C’est peu dire. 😂

Terre-Neuve-et-Labrador

Drapeau des francophones de Terre Neuve et du Labrador

En 2011, le français est la langue maternelle d’environ 3000 personnes. Bien que dispersées sur un grand territoire, les francophones s’activent ardemment pour maintenir le français vivant dans cette province.  Par exemple, il y a une école francophone qui a vu le jour en 1984 et un journal francophone publié partout en province.

Franco-Terre-Neuvien connu : outre le Newfie des blagues québécoises, il y a peu de franco-terre-neuvien connu. On penser à Émile Benoit, chanteur maintenant décédé et Tony Cornect, député conservateur au Fédéral.

Territoires du Nord-Ouest

Drapeau des francophone de Terre Neuve Labrador

Actuellement, les différents Territoires du Nord-Ouest reconnaissent 11 langues. Car même dans le Grand Nord, il y a possibilité d’avoir une vie multiculturelle. Les Franco-Ténois représentent actuellement 2.8% de la population du territoire, soit 975 personnes originaires pour la plupart du Québec ou de la France.

Franco-Ténois connu : Il a fallu que je cherche pour en trouver, car ils sont les Franco-ténois qui semblent connus. Par contre, Renée Fumoleau a été une belle trouvaille. Il est un prêtre oblat originaire de la France.

Yukon

Drapeau des francophones du Yukoun

Au Yukon, la francophonie y est présente à près de 14%, ce qui en fait la troisième province la plus bilingue après le Québec et le Nouveau-Brunswick. Malgré tout, la population francophone est très active, car elle possède, comme beaucoup d’autres provinces et territoires canadiens, un journal destiné aux Français du territoire.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, le français est très présent hors Québec. Dans chaque province, les communautés francophones s’activent pour la survie de leur langue maternelle ou de cœur. Si vous voulez venir vivre au Canada, il y a donc une très grande possibilité où s’établir… si vous aimez les défis.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.