Publié dans Journée internationale

Les journées thématiques: leurs raisons d’être

Je vous parle souvent de journées thématiques. Que ce soient des journées internationales, mondiales ou québécoises. Pourquoi ? Parce que certaines sont vraiment drôles. Comme celle où il faut embrasser un roux. D’autres sont plus sérieuses. Il y a plusieurs exemples sur le blogue comme la Journée internationale de la langue maternelle, la Journée québécoise du vivre ensemble ou la journée mondiale de l’arabe.

Mais il ne faut pas oublier que ces journées ont une importance capitale. Selon l’ONU, elles permettent de sensibiliser les différentes populations sur les réalités qui cohabitent ensemble sur la même planète. Ce qui n’est pas rien!

On parle de quoi lors de ces journées thématiques ?

 Les sujets sont très variés. Et c’est aussi l’occasion de faire plusieurs types d’activités.

On y aborde les droits fondamentaux. Comme le fait d’aller à l’école. Mais cela inclut, par exemple, le droit de vote de chaque d’entre nous. Mais aussi les droits humains et les libertés publiques (qu’aucun gouvernement ne peut enlever). Par exemple, la loi 21 au Québec nuit aux droits de la personne des minorités ethnoculturelles. En raison du nationalisme.

Le développement durable est aussi un sujet important. Ce sujet a pour objectifs de s’assurer que l’environnement soit de bonne qualité. Par le fait même, la santé, la sécurité et l’équité sociale sont maintenues. Et l’être humain s’en ressent, forcément. La création de projets environnementaux est aussi proposée.

Et comme je viens de le mentionner, la santé. Cela touche autant la nutrition, les maladies, une vie saine et équilibrée ainsi que le système de santé. Personne n’est égal à sur ce point. Même dans une société occidentale.

Ces journées thématiques servent quoi ?

Comme je vous l’ai dit, ces journées servent à sensibiliser à ce qui se passe ailleurs. Ce que l’on juge évident au Québec ne l’est pas dans une autre société.

L’an dernier, dans un top 5, je vous parlais de la journée des toilettes. Ici, au Québec, il va de soi d’en posséder une à la maison. Mais ce n’est pas le cas partout sur la planète. Déjà que certaines personnes stressent d’aller dans une toilette chimique. Alors, imaginez si ces mêmes personnes se trouvent dans un endroit où il n’y a aucune toilette 😵

Un exemple en ce qui a trait au développement durable, est celui des abeilles. On en entend davantage parler depuis quelques années. L’argument qui revient souvent est le fait que s’il n’y a plus d’abeille, il n’y a plus de pollinisation. Ce qui a un impact sur la survie de l’humain. Plus de pollinisation, plus de nourriture, donc l’alimentation humaine est touchée.

D’autres journées servent à sensibiliser à la réalité actuelle des choses. On s’inspire du passé pour améliorer le futur. Mais cela se joue dans le présent. Comme le fait de vivre ensemble.

Qui sont les décideurs de ces journées thématiques ?

Pour ce qui est des journées thématiques mises de l’avant par l’ONU, les États Membres font tout d’abord des propositions. Ces propositions sont discutées en Assemblée générale. Elles doivent être acceptées par consensus. Donc, tout le monde doit être d’accord pour que la nouvelle proposition soit acceptée et ait sa journée à elle. Une fois le consensus accepté, la proposition devient une journée internationale proclamée par l’ONU.

Par contre, certaines journées sont créées par institutions spéciales des Nations Unis. Leur mission est de mettre en lumière certaines situations qui le nécessitent plus particulièrement. Comme la censure journalistique.

Les journées thématiques les plus connues ?

Tout le monde connaît au moins une journée thématique proposée par l’ONU.

Des idées ? En voici quelques-unes.

La journée internationale des femmes

Son nom varie selon les organismes qui en parlent. Mais il est essentiel de parler des femmes. Car on représente quand même la moitié de la population à l’échelle mondiale.

La journée consacrée aux femmes est le 8 mars. Pour certaines personnes, il ne faut pas la célébrer. Pour beaucoup, les femmes n’en valent pas la peine. Car la gent féminine est là que pour nuire aux hommes. Pour d’autres, les femmes doivent être célébrées tous les jours. Pas seulement le 8 mars.

Pourtant, une telle journée est nécessaire. Même si certaines sociétés favorisent grandement les femmes, ce n’est pas le cas partout. On peut le voir aux États-Unis actuellement avec les lois antiavortement. Je comprends que l’on peut être contre l’idée que l’avortement soit un moyen de contraception. Mais moins contre le fait d’interdire à une femme de garder les traces d’un viol. Ou qu’elle mette sa vie en danger.

La journée internationale de la paix

Le 21 septembre de chaque année est la journée internationale de la paix.

Ce que ça signifie ? Pour l’ONU, il a été déclaré que « cette journée serait consacrée au renforcement des idéaux de paix au sein de toutes les nations et dans tous les peuples. »

Il y a 17 objectifs pour prôner la paix de façon durable. Je croyais que je vous en avais déjà parler dans un texte précédent. Mais il semble que non.

Mais ce que je comprends en visitant la page qui explique les 17 objectifs, c’est qu’on peut les regrouper en quelques grands groupes. Ce regroupement est fait par moi-même. Alors, peut-être que je me trompe, mais vite fait, j’en trouve 4.

  1. Environnement
  2. Santé
  3. Les droits humains
  4. Consommation

Après avoir visité la page des 17 objectifs, qu’en pensez-vous ?  Faites-vous le même regroupement que moi ?

La journée internationale des droits de l’homme

Je ne sais pas pourquoi, mais en français on parle des droits de l’homme. Oui, avec un petit h. En anglais, on parle de droits humains. Déjà beaucoup plus inclusif que le français. Je vous l’ai déjà mentionné à plusieurs, mais le français est une langue sexiste. Alors pas très étonnant qu’on parle des droits de l’homme. Et non pas des humains.

Pourtant, depuis plus de 70 ans, le 10 décembre est consacré aux droits humains. Comment cela se vit sur papier. Tout d’abord, la Déclaration universelle des droits humains a été rédigée par un groupe d’individus venant de partout sur la planète. Mais aussi de différents milieux de travail. Le but était, à l’époque, d’établir l’égalité des humains entre eux. Mais en précisant que la Déclaration touche les hommes ! Allez savoir pourquoi ?

Mais bon, je ne fais qu’aborder le sujet comme exemple. Je ne m’attarderais pas plus que ça afin d’éviter la lettre d’opinion 😝

Mais comme vous le voyez, ces journées thématiques sont importantes. Elles nous amènent à réfléchir sur une réalité qui est parfois hors de nous. Ou qui pourrait nous faire avancer en tant que personne, en tant que société.

Et vous, quelle(s) journée(s) vous fait réfléchir ?