Publié dans expérience personnelle

Quelques idées de détente : mon expérience

Si vous suivez le blogue depuis un moment, ou ses médias sociaux, vous saviez que c’était la journée du bien-être mardi. Je vous parlais de 3 manières de favoriser la détente. Légèrement saupoudré de culture… Évidemment 😉

Je ne sais pas si c’est le fait que, présentement, je suis en grand changement dans ma vie, mais j’ai envie de parler de moi. Un peu plus afin que vous appreniez à me connaître. Mais parce que j’ai envie de partager mon expérience. En espérant que cela vous aide et vous donne des idées pour prendre soin de vous.

Période de grands changements

Actuellement, comme je vous l’ai dit, plusieurs aspects de ma vie sont en mouvement. Mon mariage s’est terminé pour des raisons que je garderais secrètes. Je viens de terminer ma maîtrise en médiation interculturelle. Je me cherche un emploi et un nouvel endroit où vivre. Je me questionne aussi sur ma pratique religieuse.

Bref, actuellement, je traverse une zone de turbulences. Qui implique beaucoup de mouvements, de remises en question. D’où le fait que j’essaie, tant bien que mal de prendre soin de moi. De prendre soin de mon bien-être. Je vous partage quelques-unes de mes idées. Vous prenez ce qui vous plaît dans le lot.

Détente #1 : La lecture

Pour moi, la lecture a toujours été importante pour moi. C’est une manière d’apprendre. Ou de favoriser la détente. Selon le cas.

Alors, prendre le temps de m’asseoir avec un livre me fait un bien fou. Je suis un peu archaïque, je préfère les livres papier. Quoi que j’aie des e-books, mais bon, il n’y a pas l’odeur, l’usure, la texture, l’histoire. D’où le fait que j’aime vraiment mieux les livres.

Dans ma vie, j’ai lu toute sorte de livres. Et ce depuis que je suis ma jeunesse. Les courtes échelles et les J’aime lire, je les ai usés. Ma mère les a encore, je crois.

Adolescente, je prenais beaucoup de lires à la bibliothèque. J’ai tellement lu d’Agatha Christie et d’Alfred Hitchcock. Les Frissons étaient aussi de la partie. Ils étaient tellement populaires à l’époque.

Avec le temps, mes lectures sont élargies. Mais les romans et les essais restent parmi les plus populaires actuellement dans ma vie.

Détente #2 : La musique

J’ai une culture musicale assez forte. Quoi que depuis quelques années, j’en écoute vraiment moins. Je ne suis plus très à jour musicalement parlant.

J’ai joué de la musique très tôt dans ma vie. En fait, j’ai pris des cours de musique en parascolaire une grosse partie de mon primaire et de mon secondaire. C’est même ça qui m’a fait passer au travers de mes 3 ans de pensionnats au secondaire. Dire à quel point je détestais l’école où j’étais. Mais, c’était de beaux moments de détente pour moi.

D’ailleurs, au moment d’écrire ces lignes, j’en écoute. Cela me relaxe énormément. Par contre, comme je suis sur YouTube, je suis portée à regarder les vidéos. Ce qui ralentit un peu le processus rédactionnel…😂 Mais bon, le but est de me détendre et surtout ne pas penser à ce qui est trop négatif dans ma vie.

J’écoute aussi des chants islamiques. Le Coran aussi. Question de garder bien vivante ma foi.

Détente #3 : Être en contact avec la nature

Comme j’ai grandi sur le bord du fleuve, je dois être en contact avec la nature. C’est important. L’eau en particulier. J’y ai joué proche toute mon enfance. Et je performais pas trop pire en natation. Bref, c’était l’un des rares sports où je ne pouvais pas me blesser vraiment. Juste me noyer 😂😂😂

Ce que je trouve bien avec la nature, c’est quand on trouve un endroit qui nous convient, il est possible de bien se concentrer. Quand on y pense bien, il y a des messages un peu partout. Il faut juste bien observer ce qui nous entoure.

Il ne faut pas oublier dans la nature, il y a une force. L’eau est capable d’aller où elle veut. Sans trop d’autorisations d’ailleurs.

Elle peut donc être une inspiration pour qui l’observe bien.

Bref, pour moi, lorsque je suis sur le bord de l’eau, il y a une déconnexion totale.

Idée #4 S’impliquer dans des activités

Cela peut sembler pénible par moment, mais honnêtement, cela fait du bien. Cela nous permet de se changer les idées tout en rencontrant du monde.

Actuellement, je suis sur un CA. Oui, c’est bénévole, mais ce n’est pas grave. Je suis entourée de gens qui ont la même passion que moi : l’interculturalité. En plus, on démarre un projet qui est en discussion depuis plus de 10 ans. Donc, on travaille en équipe sur une nouvelle association professionnelle. Ce qui n’est pas rien. Et ça paraît bien sur un curriculum.

Bref, s’impliquer dans un projet qui nous ressemble peut nous faire du bien. Énormément. Et il y a tellement que c’est impossible de ne pas en trouver. Où s’en créer un.

C’est ce que j’ai fait avec ce blogue. Je suis partie de rien il y a 3 ans. Avec aucune compétence dans le domaine. Aujourd’hui, j’en ai un peu plus. Et je suis vraiment fière de ce que j’ai fait. De ce que je vous transmets. Que vous me suivez.

Bref, je vous ai donné des idées, mais il y en a tellement de manières de prendre soin de soi.

Je suis sûre que vous en avez, vous aussi, des idées…