Blogue

Publié dans Islam, Lectures, Religion

La fonctionnaire et le hijab : le livre

Aujourd’hui, je vous parle du livre La fonctionnaire et le hijabLiberté de religion et laïcité dans les institutions publiques québécoises. Un livre qui tombe bien dans le débat actuel au Québec. Pour ceux qui ne le savent pas : depuis une dizaine d’années, il y a un éternel débat sur le port des signes religieux. Vous pouvez lire les articles sur deux livres sur la Commission Bouchard-Taylor et ses répercussions sur différentes communautés religieuses pour comprendre un peu plus la situation.

Le livre d’aujourd’hui est écrit par Bertrand Lavoie. Publié en août 2018 aux Publications de l’Université de Montréal, il gagne le prix étoile Paul-Gérin-Lavoie en janvier 2019. Il contient 200 pages. Actuellement, Lavoie fait des études postdoctorales à l’Université de Sherbrooke. Mais il a aussi des études en sociologie et en droit. Au cours de ses études, il s’est consacré à l’étude des institutions publiques. Exactement ce dont parle le livre.

20190207_1111021228683529155330637.jpg
Livre La fonctionnaire et le hijab de Bertrand Lavoie (c) Myrianne Lemay

La fonctionnaire et le hijab : le livre

En fait, le livre, dans sa forme actuelle, a d’abord été une thèse de doctorat. Lavoie l’a fait conjointement à l’Université de Montréal et l’Université Paris II.  On y trouve un avant-propos, une introduction et deux parties chacune ayant deux chapitres. Évidemment, une conclusion boucle le livre.

Dans la première partie, on définit plusieurs aspects du droit. Il est question de la laïcité et de la gestion de la diversité. Dont le multiculturalisme, l’interculturalisme et le pluralisme. Bien que le droit n’est pas un sujet qui me plaît, j’ai reconnu plusieurs exemples que j’ai vus dans le cadre de ma maîtrise. J’ai pris ça comme un rafraîchissement.

Dans la deuxième partie, il est question de l’étude menée auprès des Maghrébines portant le hijab. 30 femmes se sont portées volontaires à parler de leur situation avec Lavoie. Environ la moitié travaille déjà dans la Fonction publique. L’autre partie souhaite y travailler.

Laïcité, neutralité et la fonctionnaire

Pour beaucoup de personnes, le hijab est un frein à l’intégration de la femme dans la société québécoise. Surtout dans la Fonction publique. Parce qu’il est question du rôle de travailleurs de l’État. Ce dernier doit être neutre. Mais il y a confusion entre neutralité religieuse et laïcité.

Laïcité

Pour Louis-Philippe Lampron, de l’Université Laval, la laïcité au Québec « réfère instinctivement au modèle français de gestion de la diversité culturelle et religieuse, plus restrictif que le modèle canadien en ce qui concerne l’expression des convictions religieuses des agents de l’État. »

Pour Daniel Baril, anthropologue, « la laïcité est généralement définie à l’aide de quatre principes : protection de l’égalité des personnes ; protection de la liberté de conscience et de la liberté de religion ; séparation des religions et de l’État ; neutralité de l’État face aux religions. La neutralité est donc l’une des composantes de la laïcité. »

Neutralité

Toujours pour Baril, la définition de la neutralité se réfère à celle de Bouchard et de Taylor. Selon ces derniers, la neutralité est une « philosophie politique qui interdit à l’État de prendre parti en faveur d’une religion ou d’une vision du monde aux dépens d’une autre. » Donc, selon cette logique, l’État ne peut avantager une religion plus qu’une autre. Ce qui n’est pas le cas en ce moment, car les derniers gouvernements ciblent les musulmans. Les femmes en particulier.  D’ailleurs, aux États-Unis, c’est la neutralité qui domine en interdisant une religion d’État. Par le fait même, être en relation avec d’autres religions est même encourager.

La fonctionnaire et le hijab, en conclusion

Pour en connaître davantage sur le livre, vous pouvez écouter la conférence suivante de Bertrand Lavoie. Il explique la raison de son enquête débutée en 2012. Par la suite, une discussion est faite en collaboration avec Lori G. Beaman  (Université d’Ottawa) et David Koussens (Université de Sherbrooke). Les sujets abordés ? La laïcité, la liberté de religion et la diversité religieuse.

https://www.youtube.com/watch?v=ij7pi5Si-SE

Si vous voulez acheter le livre, il est possible de le faire sur le site des Libraires. En utilisant le lien offert pour votre achat, je recevrais 4% de votre achat.