Publié dans top 5

5 aspects d’une vie multiculturelle

Et oui, premier top 5. Les lundis au deux semaines, il y a aura une liste 5 aspects lié à la diversité… Aujourd’hui, 5 points qui prouve qu’on a une vie multiculturelle…

On a parfois des conversations vraiment étranges

Oui, on a parfois des conversations qui n’ont ni queue ni tête. Parce que dans la majorité des couples, par exemple, il y en a un des deux qui sacrifie sa langue maternelle pour celle de l’autre. Parfois, ce sont les deux qui font des concessions et trouvent une langue commune. Ce qui fait des quiproquos assez intéressants. J’ai déjà eu comme sujets de conversation une attaque de bobettes ! Oui, oui, de sous-vêtements ! Mais dans sa tête, la personne voulait dire bibittes. Le français n’était pas sa première langue, elle incitait vraiment sur le mot « bobettes ». Il a fallu que je la questionne pour être sûre de comprendre, parce que malgré tout, la conversation avait un sens quand même assez réel.

On mélange plusieurs langues dans une même phrase…

ou on associe la mauvaise langue à la mauvaise personne. Oui, lorsque l’on maîtrise plusieurs langues il arrive, dans certains contextes, de mélanger les langues. Parfois involontairement. J’ai déjà parlé en arabe à ma mère par réflexe. Le regard qu’elle m’a lancé voulait tout dire. Je me suis repris et j’ai traduit ce que je voulais dire. Je me fais moi-même parler en arabe fréquemment alors que je ne maîtrise que la base de la langue. Et lorsque je demande une traduction, je me fais sermonner de ne pas parler arabe.

On a des vêtements traditionnels qui viennent d’un peu partout dans le monde

wp-image-733646781
Un échantillon de ce que j’ai à la maison!!! (c) Myrianne Lemay

Ici, je ne parle pas du Made in China! Je ne sais pas si c’est le cas de tout le monde, mais personnellement, j’ai beaucoup des vêtements qui viennent d’Afrique. Foulard, jilbab, babouches, name it! Quand les gens me voient avec des vêtements qui viennent de leur pays d’origine, il y a une possibilité de relation qui s’installe. Même si c’est qu’une conversation de quelques minutes. Assurément, cela met le sourire aux visages de ces gens.

 

On fait des recettes qui mixent plusieurs cultures

2017-08-25_14-26-49
Un mélange de recettes venant de pays musulmans (c) Myrianne Lemay

Le fait de fréquenter des gens issus de différentes cultures permet de transformer certaines recettes. Un endroit où la créativité est permise, c’est bien dans la cuisine. Mon ex-belle-mère nous avait rendu visite, il y a quelques années, et elle tenait absolument à faire son couscous du vendredi. On avait tous les ingrédients, mais pas de mouton. On a compensé avec l’orignal qu’on avait dans le frigo. Je peux vous dire qu’elle était vraiment contente de son exploit, car en Tunisie, il y a très peu d’orignal, donc, cette variante n’existe pas vraiment.

On fréquente des commerces que l’on ne croyait jamais fréquenter

En étant entourée de gens qui sont de différentes cultures, il va de soi que l’on fréquente des lieux que l’on ne croyait jamais aller. Que ce soit un type de restaurant, un salon de coiffure, un commerçant de légumes, etc. On peut aussi s’apercevoir que certains commerces ont aussi une salubrité plus tôt médiocre et qu’il est préférable de s’abstenir d’y aller. Surtout quand le commerçant a une allure un peu louche ou que son étal de fruits est sur le point de rendre l’âme… Mais, ça je vous en remets à votre propre jugement. Il va de soi, que sur ce point, notre sixième sens est notre meilleur ami. Parce que certaines personnes vont encourager un type de commerce pour une raison de communautarisme, mais il est parfois préférable d’éviter et d’aller dans un marché public à la place…

Avez-vous d’autres aspects d’une vie multiculturelle ? J’en ai pris que 5, mais il y en a tellement. Quelles sont les vôtres ?

Auteur :

L'autre, celui qui est différent, qui dérange. Nous, qui accueillons ou rejetons. Nos relations, nos perceptions avec l'autre qui vient d'ailleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.