L’esclavagiste : non merci

Depuis quelques jours, on entend parler dans les différents médias, que la Libye fait de la vente d’esclave. On croyait pourtant le phénomène révolu, mais non, cela existe encore. Je constate par exemple que les Français en parlent plus qu’au Québec. Est-ce qu’on est moins concerné ici qu’en France ? La distance d’avec la Libye étant moins grande, les répercussions se font sentir davantage en France, du fait que les migrants souhaite aller en Europe en traversant la méditerranée. Ce qu’on a moins ici au Québec.

Mais pour faire une courte histoire, CNN a sorti il y a quelques jours un vidéo ou l’on voit des Libyens vendre aux enchères des migrants venant de l’Afrique Noire. Comme si, par le passé, l’esclavagiste n’avait pas causé assez de dégâts auprès de ces peuples. Mais contrairement à l’époque où l’on arrachait les Africains de leurs pays d’origine pour combler le manque de main-d’œuvre en Amérique, ici on parle de gens qui tente de fuir des conditions de vie déjà difficiles pour aller vers un avenir meilleur… qu’ils n’atteindront pas de ci tôt.

Dans la situation qui nous concerne présentement, on parle de migrants clandestins qui, comme on vient de dire, tentent de rejoindre la méditerranée pour s’assurer d’un avenir meilleur. Pour se faire, ils n’ont pas le choix de passer par l’Afrique du Nord, qui s’étend du Maroc à l’Égypte, donc des pays musulmans. Pourtant, l’islam interdit l’esclavagiste. Au contraire, dès le début de la révélation coranique, les plus fortunés des musulmans libéraient des esclaves aux riches non-musulmans. L’exemple le plus célèbre est Bilal. De plus, lors de son discours d’adieu, le Prophète a clairement dit qu’un Arabe n’est pas supérieur à un non-Arabe et qu’un noir n’est pas inférieur à un blanc. Vive et versa. Donc, nous sommes tous égaux, si ce n’est qu’en matière de foi. Mais bon, ce n’est pas parce qu’on est musulman, que l’on pratique adéquatement l’Islam. Malheureusement.

Oui, l’humain est égal vis-à-vis son semblable. Techniquement parlant. Mais ce n’est pas le cas. Partout dans le monde, des gens font en sorte que les plus vulnérables subissent les pires injustices, touchant ainsi à leur dignité. Ce que fait en sorte que leurs droits sont bafoués à plusieurs niveaux. Mais qu’est-ce que la dignité humaine ? Il s’agit du respect de l’autre, qu’importe, de quoi il a l’air, quoi qu’il pense ou dise. Cela implique aussi que toute personne a droit à sa liberté. On s’entend que ce qui se passe actuellement en Libye touche particulièrement ce point. On brime des gens vulnérables en raison, entre autres, de leur couleur. Non seulement on les vend, le prix de base est estimé à 340 euros, soit un peu plus de 500$ CAD, mais on les torture physiquement et mentalement. Déjà qu’il est impossible de mettre un prix sur un être humain, mais on leur fait perdre leur valeur intrinsèque en les maltraitant.

Les migrants auront de la difficulté à faire confiance aux autres, car selon Le Parisien, ce sont les passeurs qui les ont dénoncés. Mais cela n’est rien comparativement aux traumatismes qui perdureront dans le temps pour ces gens. Le gouvernement libyen promet de faire enquête sur la réapparition du phénomène en leurs terres. Mais cela ne changera rien aux conséquences que les migrants garderont toutes leurs vies.

L’indignation est mondiale. Personne ne reste insensible aux images qui circulent actuellement concernant ces ventes aux enchères. Par contre, après une recherche, je n’ai rien trouvé sur le site d’Amnistie International sur le sujet. Du moins pour le Canada francophone. Si vous entendez parler de quoi que ce soit sur ce sujet, contactez-moi pour que je puis relayer les informations.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s